Une glycine remarquable

Sans doute êtes-vous déjà passés devant cette superbe plante sans avoir levé les yeux pour y prêter attention, mais lorsque l'on sait que cette glycine n'est faite que d'une seule pièce, vient de Chine et a plus de 150 ans, la curiosité de la ville vaut le coup d'être remarquée.

Le bâtiment que la plante a choisi comme demeure est le siège des Archives municipales, situé Rue du loup, et qui a gardé le même porche que sa précédente fonction avant 1939, celle de l'ancien hôtel Ragueneau. Aujourd'hui, nombre de passant s'émerveillent encore en admirant cette plante remarquable aussi bien par son âge que par sa floraison et son doux parfum en été.

Son nom scientifique est Wisteria sinensis et elle vient directement de Chine. Avec un tronc de 85 cm de diamètre, la glycine a été classée "arbre remarquable" en 2012 et sélectionnée au niveau régional comme "arbre de l'année 2013". Très vivace, elle affectionne particulièrement les sols humides, frais et non calcaire, caractéristiques parfaitement incarnées par le sol d'origine marécageuse de Bordeaux.

D'après une photographie de 1863 conservée aux archives municipales, montrant la glycine à l'état de très jeune plant, on suppose donc qu'elle a été plantée au début des années 1860, ce qui lui donnerait 150 ans et en ferait l'une des plus vieilles de France. Cependant, des interrogations sur son âge se posent encore puisqu'il y a quelques années un historien a affirmé dans une publication consacrée aux jardins de Bordeaux qu'il s'agirait d'une des glycines les plus anciennes du monde avec une plantation effectuée en 1758, ce qui lui donnerait l'âge tout à fait respectable de plus de 250 ans.

Il y a quelques temps, le tronc de la majestueuse plante a été embouti par un véhicule qui effectuait une manœuvre dans la cour du bâtiment et sa base a donc été renforcée depuis. Aujourd'hui, de grands soins sont apportés à la plante afin de la préserver et de lui permettre de poursuivre sa croissance, et l'on tente même sa multiplication puisque dans le cadre des travaux de construction du nouveau bâtiment qui abritera sur la rive droite les archives municipales, une douzaine de boutures de la célèbre glycine ont été plantées en décembre 2014.

La prochaine fois que vous passerez dans cette rue, levez la tête !

Où la trouver : 71 rue du Loup

 FOLLOW ME 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
 RECENT POSTS 

© 2015 by Aurore Druault-Aubin