Le projet Bordeaux Euratlantique

Evoqué il y a quelques temps dans l'article traitant des Grands Projets Urbains de la ville, le projet Bordeaux Euratlantique reste de loin le chantier le plus important que va connaître la belle endormie dans les prochaines années. Si nous connaissons déjà assez bien les grandes lignes de ce que couvre ce projet, nous n'avions jusque là que peu de visibilité sur l'impact chiffré qu'aura ce développement sur la région, que ce soit en termes de démographie, d'emploi local ou encore de flux de voyageurs. Nous en savons désormais un peu plus, et les chiffres sont assez impressionnants...

Propulser Bordeaux au rang de capitale européenne de premier plan. Voici l'objectif principal du projet Bordeaux Euratlantique qui veut positionner la ville en pole position sur des sujets aussi variés que la recherche, l'éducation, ou les technologies de pointe. Avec comme ligne directrice -c'est le cas de le dire- la construction de la ligne à grande vitesse (LGV) reliant Paris à Madrid, Bordeaux souhaite devenir l'une des principales agglomérations européennes dans les 20 prochaines années.

Articulé autour du quartier de la gare, le projet Bordeaux Euratlantique va façonner la capitale girondine dans les prochaines années et lui donner une envergure européenne de renom.

Infographie par Pichet Immobilier

Véritable colonne vertébrale du projet, la construction de la LGV doit durer 73 mois et a commencé en 2012. Elle reliera Bordeaux à Toulouse en 1h dès 2015 (contre 2h aujourd'hui), puis Bordeaux à Paris en 2h en 2017 (contre 3h15 aujourd'hui). Longue de 308 km avec 38 km de raccordements, cette nouvelle ligne aura pour conséquence directe d'inciter de nombreux nouveaux arrivants à venir travailler dans la région, et l'on estime à plus de 3 millions le nombre de voyageurs supplémentaires par an attendus à l'ouverture de la ligne.

S’étendant sur 738 hectares entre Bordeaux-Sud, Bègles et Floirac, le coeur de ce projet s'articule surtout autour de la création d’un centre d’affaires à vocation internationale, qui permettra une nouvelle centralité d’agglomération entre les deux rives de la Garonne d’ici à 2020.

Infographie par Pichet Immobilier

Avec plus de 400 000 m² de bureaux et 50 000 logements supplémentaires prévus d'ici 5 ans, Bordeaux Euratlantique aura un effet très positif sur le développement de la ville et de sa métropole d'un point de vue économique et structurel.

Le développement démographique s'accélérant ces deux dernières années, de nombreux projets fonciers de logements et bureaux voient le jour, parfois dans le cadre de réhabilitations complètes de quartiers, ce qui fera exploser l'emploi local et multipliera le nombre de logements dans les 10 ans.

Infographie par Pichet Immobilier

Enfin, le domaine universitaire n'est pas en reste avec une prévision portant à 63 000 le nombres d'étudiants et 3 000 le nombre doctorants d'ici 2025. De plus, l'opération de modernisation du Campus de Bordeaux prévoit plus de 530 M€ d'investissements, ce qui présage un développement radieux pour notre jolie ville dont la population n'est pas prête de diminuer :)

Plus d'informations : www.bordeaux-euratlantique.fr

 FOLLOW ME 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
 RECENT POSTS 

© 2015 by Aurore Druault-Aubin