Escapade de rêve au Château Léognan

Vous recherchez une escapade à deux pas de Bordeaux qui comblera aussi bien les amoureux d'histoire que les fins gastronomes ? Vous souhaitez profiter aussi bien de la découverte de vins délicieux que d'une balade à cheval dans un coin entouré de vignes et de forêts ? Ou vous préférez peut-être vous détendre dans une superbe chambre d'hôtes à deux pas d'un restaurant gastronomique ? Ne cherchez plus ! Bienvenue au Château Léognan, perle d'oenotourisme qui a su créer un cadre enchanteur réunissant l'ensemble de ces ingrédients en un lieu unique, le tout magnifiquement orchestré par les propriétaires des lieux qui, loin d'avoir mis en place toutes les idées qu'ils ont encore, vous réservent un accueil chaleureux au sein de leur humble demeure... Découverte.

Après une première visite effectuée il y a quelques semaines de cela, j'ai eu l'occasion d'e renouveler l'expérience et de parfaire mes connaissances grâce à la pétillante créatrice des Itinéraires de Charlotte, qui a organisé une soirée permettant à quelques blogueurs de tester les prestations phares du domaine et de découvrir les secrets qui ont permis à cette belle histoire de se réaliser.

Le Château

Situé à 25 min de Bordeaux, au coeur du vignoble de Pessac-Léognan, le Château de Léognan est une propriété familiale de six hectares rachetée en 2007 par Philippe et Chantal Miecaze, qui ont eu la gentillesse extrême de privatiser une partie de leur château pour nous recevoir dans des conditions exceptionnelles.

A l'origine, le domaine datant du XVIIème siècle appartenait aux moines de Saint Jean et n'était composé que de bergeries. Très rapidement, les propriétaires successifs des lieux ont chacun ajouté leur touche personnelle et transformé radicalement les terres en merveilleux ensemble architectural : Monseigneur Seurin construisit le château, les écuries, la volière et le pigeonnier ; sa femme fit élever une chappelle ; Monseigneur Dubos ajouta la galerie supportée par quatre colonnes que vous pouvez voir ci-dessus ainsi que l'étang et le parc à daims ; et enfin la famille Miecaze, actuelle propriétaire, restaura certains éléments avec brio comme vous allez le découvrir, ce qui permet aujourd'hui de placer le domaine à l'apogée de sa splendeur .

Avec ses pierres blanches typiquement bordelaises et le vaste espace plein de promesses que représente la propriété, rien d'étonnant donc à ce qu'en 2007, le couple formé par Philippe et Chantal tombe sous le charme du lieu. Issus du monde médical, ces deux passionnés décident de se reconvertir dans le monde du vin et ainsi de se lancer dans une nouvelle aventure dont ils viennent de choisir le point de départ : Léognan.

Après de longs mois de travaux visant à remettre le domaine en état, ils réussissent avec patience et courage à rendre vie au château, dont le symbôle deviendra l'image ci-dessus, trouvée initalement sur les carreaux du sol de la chappelle et qui correspond exactement à l'esprit du lieu puisque cette représentation incarne le mythe des phœnix buvant dans le saint calice, symbôle de la résurrection.

Et le terme est bien choisi lorsque l'on voit l'immensité du travail accompli par l'équipe, qu'il s'agisse d'une renaissance professionnelle ou architecturale. L'élément le plus marquant de ces travaux gigantesques est sans doute la chapelle elle-même, pleine de surprises.

La Chapelle

Durement affecté par une tempête en 2006 qui détruisit vitraux et ornements, ce joli édifice a du voir ses pinacles ornant l'entrée reconstruites pierre par pierre durant plus d'un an et demi par Pierre Marsal, léognanais de 38 ans et tailleur de pierre talentueux, qui s'est également occupé de refaire les facades, murs, corniches et colonnade du château.

Non contents de retrouver son allure d'antan à l'extérieur, il reste encore aux propriétaires à reconstruire les vitraux dont il ne restait de visible que l'extrême bas de chaque tableau, qui rendait donc impossible toute nouvelle représentation fidèle puisque l'on ne savait pas à quoi ressemblaient les tableaux d'origine.

Par chance, parmi les morceaux restants se trouvait la signature du créateur des vitraux (Maître Henri Feur), et un beau jour, un maître verrier bordelais dénommé Maître Fournier, s'est rendu à Léognan apportant une bonne nouvelle avec lui : il dispose de toute la nomenclature et des ouvrages nécessaires à la reconstruction de l’oeuvre du créateur. Ni une, ni deux, c'est ainsi que M. Fournier a pu reconstruire à l'identique, et surtout dans les mêmes conditions qu'au XIXème siècle, les fameux vitraux qui illuminent aujourd'hui la chapelle, par ailleurs toujours consacrée et donc à même d'officier des mariages et autres cérémonies religieuses si vous le souhaitez.

Les Chambres d'hôtes

Autre grand chantier de transformation : la création de chambres d'hôtes, et non des moindres !

Récompensé par le prix "Best of Wine Tourism d’Or" en 2015 dans la catégorie hébergement, la Château Léognan propose sept chambres d'hôtes dont deux suites parentales spécialement aménagées dans une des "ailes" du château (ci-dessous). A la décoration raffinée, chacune d'entre elles offre une vue sur la chapelle, les paddocks et la forêt environnante, et toutes sont équipées d'écrans plats et d'une connexion WI-FI.

Parmi les chambres, vous pourrez trouver la "Faustine"; ci-dessous à gauche, qui est rafraîchissante, acidulée et pétillante ; la "Capucine" en haut à droite (et ses deux douches !) vous emmène en balade bucolique et colorée ; ou encore la "Bérénice", passionnée et généreuse, jouant de son alcôve, est une suite parentale qui offre jusqu'à quatre couchages.

Comptez 95€ la nuit en basse saison et 120€ en haute saison pour les chambres "classiques" (comptez entre 70 et 90€ de plus pour les suites), petit-déjeuner gargantuesque inclus, et accès à la piscine privée inclus aux beaux jours.

Les propriétaires sont aux petits soins pour vous et vous accueillent très chaleureusement, se pliant en quatre pour vous satisfaire et vous préparer un réveil paradisiaque grâce à leurs produits frais et de qualité pour commencer la journée : jus de fruits, thé, chocolat, café, viennoiseries, pain frais (qu'ils cuisent quelques minutes avant de vous l'apporter, un régal !), salade de fruits maison, confitures locales, laitages... Vous ne saurez plus où donner de la tête et êtes sûrs de repartir l'estomac bien rempli.

Bref, vous l'aurez compris, rien que l'architecture du Château vaut le détour si vous souhaitez voir de jolies choses ! Et en région Pessac-Léognan, qui dit château dit vin, et celui-ci vous réserve de belles surprises également...

Les Vins

Planté dès 1989, l'encépagement est composé de 70% de Cabernet Sauvignon et de 30% de Merlot. La vigne, s’étendant sur 6 hectares et élevée dans la tradition des grands crus de Pessac-Léognan, a été donnée en fermage dès la plantation et amenée à l'excellence par l'illustre Domaine voisin de Chevalier, grand cru de l'appellation, jusqu'en 2006.

Dès 2007, l'objectif des maîtres des lieux est de respecter le fruit et l'équilibre pour produire un vin raffiné, élégant et féminin, et ils sont aujourd'hui entièrement dévoués à la reconnaissance de leur vin "Château Léognan", comme l'un des meilleurs Pessac-Léognan, digne de la finesse des Crus Classés voisins. Objectif parfaitement atteint !

Et il y en a pour tous les goûts, qu'il s'agisse du dernier-né le "Blanc du Manège" à l'acidité et à la fraicheur idéale sur des fruits de mer ; de l'incontournable rouge "Château Léognan" (dont la superbe étiquette reprend l'emblême des phoenix ) ; à la robe grenat profond, au nez expressif avec des arômes de petits fruits rouges mûrs, cacao, café et épices ; ou même d'un "Bordeaux Rosé" à la robe saumonée, au nez très fin, avec de jolies notes de pivoines.

L'ensemble des millésimes actuellement commercialisés (avec un excellent rapport qualité / prix puisque les vins sont vendus au prix cave) sont récompensés par des médailles d'or, dont vous avez un aperçu ci-dessous, et reconnus par les magazines professionnels tels que Gault et Millau, le Guide Hubert, Le Point, la Revue des Vins de France, Decanter, Sommelier International... ce qui est une preuve incontestable de la qualité des produits proposés et du processus de vinification et d'élevage appliqués.

Je vous laisse le plaisir de découvrir les techniques de récolte, de vendange et d'élevage, que se fera une joie de vous expliquer l'équipe, et de déguster le précieux breuvage.

Une fois nos palais comblés, quoi de mieux que de découvrir les arts de la table du restaurant du château qui vous permettront de créer de parfaits accords mets et vins qui raviront papilles et pupilles ?

Le Restaurant

Créé en mai 2015, le succès est très rapidement au rendez-vous au "Manège" de Léognan, restaurant grastronomique construit dans les anciennes écuries du château, presque à l’abandon et loin de leur lustre d’antan. Devant le succès croissant des vins du domaine et des chambres d’hôtes au Château, il est devenu évident de donner une nouvelle vie à ces écuries, et d’y créer un lieu de convivialité, de dégustation et d’échanges.

Ainsi est né "Le Manège", table au coeur du terroir, fidèle à son passé équestre, respectueuse de la nature environnante, et s’inscrivant dans la tradition d’accueil et de partage du Sud-Ouest.

Avec sa décoration cosy et naturelle, sans oublier quelques références à la précédente vie du lieu (notez la selle de cheval accrochée au mur sur la photo ci-dessous à droite), à vous de choisir un des deux niveaux intérieur du restaurant...

... ou une de ses deux terrasses extérieures, dont l'une surplombe le château (ci-dessous) et offre ainsi une vue imprenable sur toute la propriété.

Côté carte, laissez-vous porter par la chef étoilée Flora Mikula, dont la cuisine généreuse, pétillante et inventive, reste ancrée dans les saveurs et les racines des meilleurs produits du terroir, et par le jeune et prometteur cuisinier Yvan Desconet qui vous éblouira par son talent à seulement 21 ans.

La carte change tous les deux mois environ et son menu vous laisse le choix entre 5 entrées, 5 plats et 5 desserts (sans parler de l'amuse-bouche offert), avec la possibilité bien sûr d'allier chaque plat avec un des vins du château si vous le souhaitez, mais aussi avec certains autres vins à la carte.

J'ai donc eu le plaisir de tester la fabuleuse entrée à tomber par terre qu'est l'Oeuf mollet façon florentine, crème d'Ossau Iraty, lard basque grillé (ci-dessous en haut à droite). Mais si vous préférez les Quenelles de volailles truffées arrosées d'un velouté de potimarron, éclats de chataigne ou encore la Truite des Pyrénées légèrement fumée, citron caviar, pommes de terre vitelotte, poutargue, vous ne serez pas déçus.

En plat, les Saint Jacques rôties, beurre d'herbes et pignons, cassolette de petits légumes d'hiver et le Suprême de pintade à l'oriental, boulgour de petits légumes, jus au miel et épices douces (tous deux ci-contre) sont très agréables et une mention spéciale peut être faite au Filet de boeuf Rossini, pommes de terre rates rôties, une vraie tuerie.

Enfin, en dessert, l'Ananas Victoria rôti, vanille badiane, glace au miel des Pyrénées est très original et tout en légèreté pour finir ce délicieux repas.

L'ensemble du menu ne coûtant que 34€ pour les trois plats (ou 26€ pour Entrée / Plat ou Plat / Dessert), autant vous dire qu'il ne faut hésiter longtemps.

En dehors des déjeuners ou dîners, le restaurant Le Manège propose également des soirées tapas et des gourmandises locales.

A l'approche de la Saint Valentin, un nouveau menu alléchant a été élaboré :

Apéritif : un verre de champagne rosé pour elle, un verre de champagne brut pour lui

Suivi d'un Velouté potiron foie gras pour elle, Velouté céléri-rave truffe pour lui Puis d'un Oeuf coque crème truffe pour elle, Oeuf coque crème d’oursin pour lui Ensuite, Tempura de gambas emulsion mangue pour elle, Nem de tourteau coriandre sauce chili gingembre pour lui On poursuit avec Risotto betterave St Jacques pour elle, Risotto encre de seiche chipiron piment d’espelette pour lui Et on termine par Fondant chocolat violette fruits rouges pour elle, Craquant chocolat expresso pour lui

Valable le samedi 13 et dimanche 14 février - Tarif : 55 € / personne - Réservation au 05.57.67.13.84

En parallèle, vous pouvez aussi choisir de profiter du Coffret Divine Idylle qui offre 1 Nuit - 2 Jours en chambre d'hôtes avec Petit Déjeuner traditionnel, Découverte du Château et de la Chapelle du XIXème, Dégustation d'un millésime Pessac-Léognan rouge + 1 demi bouteille de champagne. Options sur demande: boîte de chocolats, lit de pétales de rose. Le tout pour 129.90€ pour 2 personnes - Réservation au 05.56.64.14.96

Par ailleurs, toute l'année, vous pouvez réserver trois types de visite du Château :

– La Classique, Patrimoine et Vin vous fera découvrir l’histoire du Château et de sa chapelle du XIXème siècle, puis dégustation de château Léognan A.O.C Pessac Léognan Rouge.

Durée 1 h / Tarif : 5 € par personne

– L’Insolite, Calèche et Vin, vous fera découvrir en calèche le parc aux arbres centenaires ainsi que les 6 hectares de vignes. Et toujours une dégustation d’un millésime de château Léognan.

Durée 1 h dont 30 minutes de calèche / Tarif : 15 € par adulte, 5 € par enfant.

– L’Epicurienne, Tapas et Vin pour déguster sur la terrasse ou dans la salle intimiste du restaurant le Manège.

Durée 1 h / Tarif : 18 € par personne

Enfin, nouveauté 2016, tous les jeudi soirs, le Château Léognan participe aux Soirées d'Exception dans les Châteaux de Pessac-Léognan, réservables sur le site Bordeaux Tourisme : une soirée avec chauffeur, dégustations et repas au Manège avec départ et retour devant l'Office du Tourisme de Bordeaux.

Il n'y a plus qu'à choisir :)

Où le trouver : 88 chemin du Barp, Léognan

Plus d'informations : Sites web du Château Léognan, de ses chambres d'hôtes et de son restaurant "Le Manège". - Pages Facebook du Château Léognan et de son restaurant "Le Manège".

 FOLLOW ME 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
 RECENT POSTS 

© 2015 by Aurore Druault-Aubin