En apesanteur au Château de Rayne Vigneau

Oui oui, vous avez bien lu, apesanteur et château peuvent se rencontrer, et même s’apprivoiser subtilement, créant une scène unique entre ciel et terre dont vous serez l'acteur principal et qui restera dans vos mémoires. Votre partenaire pour rendre cette expérience possible ? L'équipe de choc du Château de Rayne-Vigneau, qui vous réserve le meilleur accueil et vous étonnera par l'audace de sa nouvelle prestation, unique sur le territoire : la dégustation de vin au sommet d'un arbre surplombant la propriété.

Découverte d'une prestation détonante et retour sur une journée inoubliable en charmante compagnie.

Situé au coeur du Sauternais, le Château de Rayne Vigneau voit son vin placé parmi les premiers crus de l'appellation selon le classement officiel de 1855. Pour la petite histoire, il tire son nom de Madame de Rayne, propriétaire du château depuis 1834, et son vignoble s'étend sur 84 hectares d’un seul tenant.

Une fois les premières portes franchies, c'est l'adorable Clémence Quemin que vous voyez ci-dessous qui se chargera de vous présenter plus en détail l'histoire familiale de la propriété, les techniques de vinification du produit et autres particularités du domaine que je vous laisse la surprise de découvrir. Fait notable toutefois qui est la signature du vin du château : les vignes, âgées de 30 ans en moyenne, se répartissent entre le Sémillon (74%), le Sauvignon Blanc (24%) et la Muscadelle (2%), et c'est ce deuxième cépage qui apporte la note de fraîcheur typique des vins du Château que vous reconnaîtrez rapidement en dégustation.

Mais comment est venue cette drôle d'idée de faire des dégustations en hauteur ?

Tout professionnel du vin vous le confirmera : la nature occupe une place prépondérante dans l'environnement nécessaire à la réalisation d'un beau et bon produit, qu'il s'agisse de la qualité du sol où poussent les vignes, de la manière précise dont on taille leurs pieds, de l'exposition des grappes au soleil, ou encore de l'humidité et de la chaleur indispensables à la croissance de tout cep de vigne.

De fait, les propriétés des châteaux s'étendent donc souvent sur plusieurs hectares et englobent parfois fleurs, arbres et parcs naturels. Et c'est justement en observant un chêne centenaire placé à l'entrée de la porte principale du domaine que Vincent Labergère, propriétaire des lieux, a eu l'idée d'utiliser cet élément pour rendre la dégustation classique d'un vin un peu plus originale en créant "la dégustation perchée".

Le principe est simple : grimper en toute sécurité en haut d'un arbre où une petite table où l'on peut s'asseoir est installée, et déguster le produit tout en observant le paysage alentour et le château d'un point de vue inédit, procurant ainsi de toutes nouvelles sensations de dégustation.

Matériel nécessaire : harnais, cordes et surtout panier en osier garni du précieux breuvage et des verres à vin indispensables à l'expérience !

L'introduction terminée et le concept présenté, direction le cèdre centenaire prénommé Arsène que vous avez contourné lors de votre arrivée et au pied duquel vous attend le sympathique Vincent Gallé, visible ci-dessous, grimpeur invétéré et passionné partenaire du château pour l'occasion et travaillant dans un parc aventure situé non loin de la propriété qui s'appelle "Au fil du Ciron".

Après avoir bu chacune de ses paroles afin de vous préparer au mieux à l'aventure qui vous attend et aux efforts physiques demandés, vous voilà harnachés, gantés, et débarrassés de tout élément jugé superflu ou qui qui pourrait entraver votre montée : vestes, écharpes et lunettes de soleil enlevées, à vous d'appliquer la technique préalablement démontrée par le maître grimpeur, qui vous suivra du début à la fin et vous donnera force et courage par ses apaisantes paroles.

Bien qu'accessible au plus grand nombre, petits et grands, ne croyez pas pour autant qu'il suffit de monter dans un ascenseur et de vous attabler en attendant la dégustation, car c'est bien à la force des bras (et grâce à une technique qui rend la mécanique beaucoup plus simple que ce que vous pouvez croire) que vous parviendrez au sommet et la satisfaction n'en sera que plus grande, croyez-moi !

Pas la peine d'être costaud pour y parvenir, il suffit juste d'appliquer la "technique" et de ne pas avoir le vertige. Ensuite, à vous de choisir si vous préférez vous arrêter à la plateforme située à 6m (que vous pouvez apercevoir ci-dessous) ou bien à celle des 12m pour atteindre le Nirvana et surplomber toute la propriété :)

L'effort physique fait d'ailleurs partie intégrante de l'expérience puisque le propriétaire des lieux nous révélera par la suite que 90% des personnes dégustant le vin de manière classique (sur la terre ferme) lui trouvent un goût et des arômes différents en hauteur.

Cela s'explique tout simplement par le fait que nous ne sommes pas concentrés sur la même chose dans les airs que sur terre : le vent peut nous déstabiliser, le manque d'équilibre aussi (bien que vous soyez attachés de partout et donc en toute sécurité quoiqu'il arrive), la peur de faire tomber le verre nous appréhende, et nous sécrétons donc des endorphines différentes que lorsque nous sommes dans un chai.

Nous ressentons donc différemment les subtilités du breuvage, qui n'en est que meilleur et même davantage apprécié après avoir fourni un effort juste avant.

Vous voici donc attablés sur une charmante table joliment décorée et pour le coup en très bonne compagnie puisque Vincent Labergère nous a fait la surprise de nous rejoindre afin d'échanger quelques instants, moment immortalisé par le talentueux photographe que s'improvise l'agile Vincent Gallé !

Et je peux vous vire que le point de vue vaut largement les efforts fournis : en plus du fait que le vin soit très agréable, doux, sucré, équilibré et délicieusement parfumé, vous pourrez admirer vignes et château comme personne sur la terre ferme, et vous vous sentirez un peu comme le maître du monde durant quelques instants, la hauteur changeant drastiquement nos référentiels :)

Avoir les pieds suspendus dans le vide n'est pas une sensation habituelle, certes, mais c'est loin d'être désagréable, au contraire, et un sentiment de liberté, de sérénité et bien-être vous envahira rapidement, laissant tous les soucis et tracas du quotidien de côté le temps d'une parenthèse enchantée.

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et le temps qui semblait s'être arrêté reprend son cours, vous invitant à quitter vos tables suspendues, jouer à Spiderman quelques secondes en descendant en rappel (toujours encadré par les précieux conseils et la bienveillance du moniteur) et à poursuivre la prestation en vous dirigeant vers les chais du château.

Gorgés d'histoire, ces chais produisent aujourd'hui trois types de vins possédant chacun ses spécificités :

- Le Château de Rayne Vigneau, 1er Grand Cru Classé de Sauternes en 1855, qui est un vin de fraîcheur que l’on peut consommer jeune ou conserver en cave, vin rare et unique avec un style tout en intensité et en longueur, qui incarne aujourd'hui une valeur sûre de l'appellation Sauternes.

- Le Madame de Rayne, second vin du château, plus "féminin" que son aîné tout en revendiquant un style plus accessible où fraîcheur et intensité sont les maîtres mots.

- Le Sec de Rayne Vigneau, qui provient de 7 hectares de vignes de Sauvignon Blanc spécialement dédiées à sa production, et qui possède un équilibre remarquable entre fraîcheur et velours grâce à sa vinification en cuve bois qui permet un bâtonnage sur lies.

A vous de choisir celui qui aura vos faveurs... Une manière de terminer en beauté la prestation de la journée.

Côté tarifs, comptez 33€ / personne à partir d'un groupe de trois pour dégustation perchée + visite des chais, ce qui est vraiment très abordable étant donné la qualité du vin et l'originalité de la prestation.

Celle-ci a par ailleurs été récompensée du Best of Wine Tourism 2016 dans la catégorie "Découverte et innovation". Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette récompense, il s'agit d'une cérémonie organisée par des professionnels qui consacrent le patrimoine oenotouristique et ses idées originales ou déjantées, dont font partie les dégustations organisées à 12 mètres de hauteur dans un cèdre bicentenaire au Château de Rayne Vigneau :)

Donc précipitez-vous et profitez d'une prestation unique en France à deux pas de Bordeaux, vous en ressortirez émerveillés, charmés et bluffés ! Les Portes Ouvertes proposées ce week-end du 18 et 19 juin 2016 sont une parfaite occasion pour concrétiser votre envie...

Contact et réservation : vous pouvez joindre Clémence au 05 56 76 64 05 ou 06 85 94 15 89 ou bien adresser un email directement à chateau@raynevigneau.fr

Plus d'information : Site web et Page Facebook

Où le trouver : Le Vigneau, à Bommes

Dans un prochain article, la découverte d'une seconde activité typique du château : l'atelier d'assemblage non pas d'un rouge comme il est classiquement fait, mais bien évidemment d'un Sauternes...

A suivre.

Un immense merci à toute l'équipe du Château (et en particulier à Clémence et Vincent L.), à Vincent G. d'Au fil du Ciron, à la merveilleuse Charlotte (Les itinéraires de Charlotte) pour sa mise en relation avec cette belle équipe, et enfin à ma partenaire de table suspendue, la pétillante Lydie P'tea Potes.

 FOLLOW ME 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
 RECENT POSTS 

© 2015 by Aurore Druault-Aubin