Au coeur du Grand Concours Impertinent de Cuisine

La semaine dernière, j'ai eu l'occasion pour la première fois de ma vie de participer à un concours culinaire, et pas des moindres, puisqu'il s'agit du Grand Concours Impertinent de Cuisine ! Ou du moins, de ses prémisses en "version blogueurs" puisque le véritable concours grandeur nature aura lieu lors du prochain Festival Bordeaux S.O Good et réunira de bien plus nombreux participants.

Pour cette fois-ci, il s'agissait d'un avant-goût, et je peux vous dire que, même en petit comité de 10 personnes, l'épreuve minutée, qui doit faire appel à pas mal d'imagination et de créativité, ne laisse pas indifférent. D'autant que l'inventivité en cuisine n'est personnellement pas du tout mon point fort (je préfère suivre des recettes hem), mais qui ne tente rien n'a rien parait-il, donc jouons le jeu, je vous emmène avec moi le temps d'une soirée :)

Alors tout d'abord, qu'est-ce donc que ce concours ? Créé par l'AAPrA (Agence Aquitaine de Promotion Agroalimentaire), le concours Aquitaine Terre de Génie (ou Concours Impertinent) a connu sa première édition en 2015 et a rencontré un franc succès. Le concept : réinventer ou imaginer un plat en suivant un thème donné et en n'utilisant que des produits régionaux.

Ouvert à tous, le concours s'adresse à trois grandes catégories de cuisiniers : les amateurs, les jeunes en formation et les chefs. La seule condition préalable pour participer étant bien sûr d'habiter/étudier/avoir un restaurant, au sein de la région Nouvelle-Aquitaine.

Ainsi, en plus de promouvoir les produits et la gastronomie en Aquitaine, l’AAPrA participe de façon ludique au développement de la bonne réputation de ces produit, en collaboration avec Michel Guérard, chef triplement étoilé du restaurant Les Près d’Eugénie à Eugénie-les-Bains dans les Landes qui a accepté d’être le parrain et président du jury du concours.

En 2016, le thème est Le Plat Populaire. Et, comme l'explique très bien Michel Guérard lui-même, « les concurrents vont devoir imaginer et confectionner un nouveau plat populaire, dans le sens du partage et de la communion, porteur d’envie, de charme et d’esprits et pouvant trouver bien évidemment ses origines dans notre patrimoine culinaire régional ! Il faudra booster avec esprit notre bonne vieille cuisine de terroir, mieux réaffirmer notre identité gastronomique régionale, là où depuis des lustres, pâtés en croûte, tourtières et autres délices de bouches ont pris leur envol ».

Me voilà donc dans une des trois équipes confectionnées par le Chef Jésus de Cuis'In (ci-dessous) et Anne Lataillade de Papilles et Pupilles, éminents membres de notre jury le temps d'une soirée.

J'ai le plaisir de faire équipe avec mes brillantes coéquipières que sont la douce Christine d'Un rien au bout des doigts, et la pétillante Eva d'Eva & Torocoro. Parmi nos concurrents, du beau monde avec une première équipe constituée par Anne Quimbre du blog J'ai toujours rêvé d'être une potiche et Bénédicte de My Little Spoon ; et une seconde équipe formée par Vincent d'Evasions bordelaises, Emma et Marilia de Les copines en ville.

Avec des pointures culinaires assez reconnues, la soirée promet d'être belle en surprises et dégustations !

L'épreuve : réaliser deux tapas (sucrées ou salées, au choix) sur le thème du plat populaire revisité.

Le temps imparti : 1 heure.

Les produits mis à disposition : cette immense et magnifique table regorgeant des plus belles spécialités d'Aquitaine ! On ne sait où donner de la tête tellement le choix est vaste et les produits séduisants : foie gras du Sud-Ouest, jambon de Bayonne, huîtres d'Arcachon-Cap Ferret, pastis Landais... Sans parler des épices, il y en avait vraiment pour tous les goûts.

Le chronomètre est lancé : nous observons, nous cherchons, nous sentons, nous touchons les produits si joliment exposés et tentons de résister à l'appel de la gourmandise (il est tout de même 20h et nous n'avons naturellement pas dîné donc la faim vient très naturellement devant une si belle table !), mais il est difficile de résister aux petits toasts de paté du Sud-Ouest préparés avec amour par Aurélie La Route Joyeuse, venue nous soutenir :)

Avec Christine et Eva nous nous concertons, nous ne nous connaissons pas ou très peu, mais les échanges sont naturels même si je suis impressionnée par le savoir-faire en gâteaux et pâtisseries que je sais que Christine réalise très souvent. Nous partons finalement sur l'idée gourmande d'Eva de faire une tapas à base de foie gras et de côtelette de canard, puis je propose une purée de carottes au cumin, à laquelle Christine ajoute une duxelle de champignons, et ensuite tout se fait naturellement et en improvisation partielle en complicité totale d'équipe. On fait même comme dans Top Chef et rajoutons des choses à la toute dernière seconde (les oignons) pour finir sur le résultat suivant que vous pouvez voir ci-dessous, au milieu :

Purée de carottes-pommes de terre au cumin - Duxelle de champignons au cerfeuil et persil - Petits oignons frais revenus et chips de Jambon de Bayonne

Pour la seconde tapas, étant une grande fan du pastis Landais, je ne résiste pas à l'idée de tester le produit façon pain perdu, ce que mes coéquipières partagent aussi et je dois avouer qu'elles ont tout géré d'une main de maître : Eva a eu l'idée d'ajouter une pointe de safran dans le pain perdu, qui a fait toute la différence, et la compotée de figues/prunes déglacées au vinaigre balsamique de Christine est tout simplement une tuerie, alors qu'habituellement je ne suis pas une grande fan des figues. Je ne parle même pas du canard dressé au top des verrines. Cela nous donne :

Tranche de pastis façon pain perdu aromatisé au pistil de safran – Compotée de figues fraîches et de prunes de Dente au vinaigre balsamique – Canard cuit taillé fin et cubes de foie gras cru

Nos concurrents ne sont pas en reste non plus et ont préparé de jolies pépites ! Ci-dessous les deux tapas de l'équipe mixte :

Brochettes de canard laqué au figues

Cuillères aux fraises et foie gras

Et ci-dessous, les trois (bravo !) tapas de l'équipe féminine :

Tartare terre -mer canard et huîtres, lamelles de radis

(MON coup de coeur de la soirée, alors que je n'aime pas les huîtres)

Retour en enfance : petite soupe de fraises accompagnée de son Pastis landais façon pain perdu

Bref : autant vous dire qu'il ne restait plus grand chose sur les tables en fin de soirée !

Les jurés sont passées parmi chaque équipe pour nous demander de présenter nos plats, d'expliquer notre idée, et surtout pour déguster les verrines réalisées, le tout en suivant une grille d'évaluation bien précise qui notait saveurs, esthétisme, originalité, et autres points. Après quelques minutes de suspense, Chef Jésus et Anne Lataillade délibèrent et... désigne notre équipe gagnante ! Une bien belle surprise pour une première, j'essaie de bien me souvenir de ce que nous avons fait pour être capable de le reproduire, mais je ne garantie rien ;)

Nous repartons ainsi toutes avec une beau coffret gourmand, un superbe livre des meilleures recettes de Sud-Ouest réalisées par des chefs, ainsi qu'un cours de cuisine offert avec Chef Jésus.

Donc si vous souhaitez également tenter votre chance, surtout n'hésitez pas, car je suis la preuve vivante qu'on peut ne pas s'y connaître du tout en création culinaire et que pourtant vous pouvez apprendre en direct par ces rencontres et les conseils avisés du chef, le tout dans une super ambiance en vous amusant malgré la compétition :)

La finale du concours aura lieu lors du Festival Bordeaux S.O Good, fin novembre, et vous avez jusqu'au 30 septembre pour vous inscrire sur le lien suivant, donc allez-y les yeux fermés et amusez-vous comme des petits fous !

Plus d'informations : SIte web d'Aquitaine Terre de Génie

 FOLLOW ME 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
 RECENT POSTS 

© 2015 by Aurore Druault-Aubin